4150

Le 30 mars 2016

Communication non verbale

 

J’intervenais la semaine dernière sur une formation de sensibilisation à la communication non verbale.

De nombreux ouvrages de vulgarisation existent en la matière. De nombreux « professionnels » expliquent que se gratter le nez a telle ou telle signification, pencher la tête vers la gauche ou la droite a telle signification. Je ne porte pas de crédibilité à des micro gestes.

J’estime qu’un signe isolé n’a aucune valeur, seule une observation de plusieurs gestes sur une durée et dans des situations précises peut donner des indications pertinentes.

J’expliquai à la stagiaire qu’il n’existe pas un ouvrage incontournable ; la réponse à ses questions se trouve dans plusieurs sources de références. La communication non verbale intègre plusieurs éléments : le regard, l’attitude, le timbre de la voix ect…. Dans une communication,   la part des mots mémorisés n’est que de 18% ;  l’impression  est  éditée par la gestuelle, la voix.

Grace au décodage de cette communication cachée, il est possible d’identifier les sources de nervosité, stress,  mais aussi de bluff ou de mensonge.

Les applications sont multiples en communication orale : entretien, conduite de réunion, gestion des conflits.

Je vais construire sur le 2 trimestre 2016, un module d’approfondissement sur cette thématique.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

19 − trois =