Gerer son temps

En regardant dans le rétroviseur, je m’aperçois qu’il y a eu 2 types de demandes. dans les années 98, 2000, il était nécessaire de présenter la matrice EISHENOWER ; décider ce qui est important/urgent.

A  présent, en 2016, à mon sens,   cette méthode est caduqe. tout est urgent selon votre interlocuteur : le client, le N+1. Il s’agit à ^présent d’optimiser son temps pour résister à la pression du temps.

les participants m’évoquent aussi souvent “la course contre le temps, la fuite en avant; dans une époque où les multicasquettes sont légions avec des personnes non remplacées.

Gérer les priorités fait partie des incontournables de ce type de formation de gestion du temps. truver les principes est une chose assez aisée : identifier ses objectifs ; visualiser ses résultats.

Au delà, MONTJOUX CONSEIL propose des outils opérationnels sur ce volet  : autodiagnostic, outil de planification des taches; là est la valeur ajoutée. C’est ce qui me motive à poursuivre depuis toutes  ces années.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

5 × quatre =